dimanche 3 juillet 2016

Prépa BCPST & Prépa Littéraire



Je reviens vers vous avec un petit article, un peu particulier puisqu'il concerne les études !
Comme vous avez pu le découvrir, je suis très attachée à la culture, lecture des classiques ou encore à l'apprentissage sans cesse de nouvelles connaissances.
Par ailleurs, si mon témoignage peut aider certaines personnes, et bien j'ai décidé de vous livrer en quelques mots mon expérience en classe préparatoire de biologie et dans un avenir proche, au sein de la filière littéraire.



Tout d'abord, pourquoi une prépa scientifique, pour moi amoureuse des lettres ?

- Et bien dès l'âge de huit ans, je n'ai pas démordu pour le métier de vétérinaire, malgré mon aversion pour les mathématiques, je m'imaginais aller en filière L avec option Biologie !
Mais rassurez-vous, mes rêves de petite fille sont devenus plus concrets.
J'ai donc tenté une filière générale en scientifique, avec au final une mention Bien, malgré des désappointements ( allant jusqu'à la déception pour certaines notes de BAC), mais passons.

Vous l'aurez compris, je me suis lancée dans le vif du sujet en choisissant une filière dure et sélective, car offrant aussi le plus de place avec une part assez conséquente apportée aux matières littéraires ( mon péché mignon).
Donc pas de Fac de Sciences, ni d'IUT. Autant vous dire 'soyons fous' !

Certes, la prépa demande rigueur et travail, mais tout dépend de vous, il n'y a pas de profil type, certains travaillent toujours peu ( comme au lycée), d'autres pas du tout ( et cela pose de grands soucis, parfois), d'autres beaucoup... C'est à vous de trouver votre rythme et d'appréhender vos capacités. Vous verrez, jusqu'aux vacances de la Toussaint, vous serez tendus ( non, je ne dirai pas la fin du proverbe), peu désireux de vouloir vous laisser aller... Puis, là le déclic après le stresse des premières khôlles et des premiers DS, vous serez plus souples pour vos révisions et surtout votre rythme de vie, car oui il est important de pouvoir se défouler hors les études, comme en pratiquant le sport, travailler en communauté, faire quelques sorties...



Vous l'aurez compris, vous êtes maîtres dans vos études, à vous de faire les bons choix!

Pour revenir au sujet, les mathématiques sont très présentes, même si elles n'apparaissent pas dans le sigle 'BCPST', c'est environ 8h30 et 2h d'informatiques, une semaine sur deux, autant vous dire que...
Ce fut très laborieux pour moi, malgré un travail régulier, sérieux, je n'ai pu suivre la cadence, enfin  plutôt de manière saccadée...
De plus, habituée aux bonnes notes, les résultats furent déroutant à souhait, même si je le savais, le choc fut rude ! Pour vous dire, en moyennes générales, ( à l'exception des oraux), à l'écrit, je n'avais la moyenne que dans les matières non scientifiques.
Et c'est avec douleur que j'ai pris la décision de partir de la prépa, pour au départ me réorienter en seconde année d'un IUT Agronomie.

Or, cette filière est très demandée, et ne voulant pas étudier dans des petits IUT, je ne fus pas acceptée pour mon équivalence.

Un dilemme s'imposait, retourner à ma passion littéraire, ou bien tenter le concours vétérinaire par la voie de l'IUT, en reprenant en première année ?

Ce choix fut douloureux, pendant dix années j'ai imaginé et préparé mon avenir, et en trois mois tout devient flou.

Cependant, malgré mon amour du métier, des animaux, je me suis rendue compte que les métiers que je désirais dans la voie scientifique étaient trop sélectifs et que je n'arriverai pas à m’épanouir dans un autre domaine.


Plutôt qu'attendre trois ans et rien n'avoir aucun de mes souhaits exaucés, je repars vers le monde littéraire, qui m'a toujours ouvert ses portes avec bienveillance.

Certains disent que je suis folle, car oui, je retourne en prépa, qui demande encore plus de travail qu'en BCPST ( prépa scientique, la plus ardue), ce choix m'est apparu cohérent, ne voulant pas faire comme 'tout le monde' en allant à la fac, j'ai voulu marquer mon CV et mon expérience prochaine de manière originale.

Je peux vous dire que je suis à la fois : émue, effrayée, excitée et aussi meurtrie par la disparition de mon rêve d'enfance.

La vie n'est pas la plus simple qui soit, mais ce chemin était déjà tracé, il me semble qu'entre les refus,les propos sur le ton d'humour des proches, et bien le voilà mon avenir dans le vaste monde littéraire!
Je ne sais vers quoi encore me tourner, mais je sais déjà que j'aurai des étoiles dans les yeux !
Je crois en cette étoile, et j'espère y arriver.



Si vous souhaitez avoir des renseignements sur le cursus scolaire, ou bien tout simplement partager votre expérience, j'en serai ravie !

XOXO.

Sophie

2 commentaires:

  1. Très intéressant comme article! A priori je me lance dans une prépa BL pour ma part.
    Je pense que tu as raison de te lancer dans autre chose, si c'est ce que tu aimes. Bon courage!

    RépondreSupprimer
  2. Merci ! :)
    Et bonne chance à toi ! :)

    RépondreSupprimer